Agenda des événements à venir

– mercredi 5 décembre, on se retrouve à 8h 30 à la Plaine (coté St Savournin). À 9h 05, pour répondre à l’appel de Noailles d’observer une minute de silence où que nous soyons, nous rendrons hommage aux 9 personnes ayant perdus la vie depuis le 5 novembre.

– jeudi 6 décembre, à 18h à Manifesten Assemblée du jeudi !

– jeudi 6 décembre à 20h, rendez vous à la Passerelle pour organiser l’aide aux inculpé.es

– vendredi 7 décembre, à 18h rendez-vous au 12 rue des Feuillants : hommage à Zineb, tuées lors de la manifestation du 1er décembre. L’appel invite chacun à venir poser une bougie en hommage.

– lundi 10 décembre à 8h, rendez vous à l’hôtel de ville, pour le dernier conseil municipal de l’année.

Halte aux expulsions ! Revendications de l’Assemblée des délogé·es

Le samedi 24 novembre, s’est tenu une Assemblée des délogé·es à l’appel du collectif du 5 novembre – Noailles en colère, qui a adoptée une plateforme de mesures d’urgences reproduite ci-dessous.

La première Assemblée des délogé·es de Marseille, tenue le samedi 24 novembre à l’appel du Collectif du 5 novembre – Noailles en colère, dénonce et s’alarme de la psychose organisée par les pouvoirs publics et du non-respect des droits des personnes délogées. Elle se déclare solidaire de tou·tes les délogé·es et appelle à la vigilance citoyenne concernant les évacuations et les relogements des habitant·es. Nous mettrons pour cela en œuvre les moyens d’action nécessaire et portons les revendications suivantes.

Nous appelons tou·tes les personnes délogées à se saisir de ces revendications et à défendre nos droits collectivement. Nous demandons au vu de la situation exceptionnelle et dramatique à ce que ces mesures soient appliquées sans distinction de secteur (secteur dit du drame ou non), de statut d’occupation, de revenu ou de nationalité. Les bailleurs doivent être tenus de respecter leurs obligations, avec un soutien des pouvoirs publics si nécessaire. Les pouvoirs publics doivent assurer un soutien équivalent pour les propriétaires occupant·es. Nous porterons ces revendications dès aujourd’hui et publiquement auprès de la Mairie, de la Préfecture, de la CAF, les entreprises d’énergie du Conseil départemental et du Conseil régional (que nous nommerons « pouvoir publics » dans ce document). Nous exigeons d’être reçus par les services techniques et élu·es compétents.

Continue reading « Halte aux expulsions ! Revendications de l’Assemblée des délogé·es »

Pétition à l’initiative de l’ADCARP (Association De Commerçants, Artisans, Riverains de la Plaine)

Tous les commerçants, artisans et riverains souhaitent une rénovation de la place Jean-Jaurès et de la voirie. MAIS PAS COMME ÇA

Par L’ADCARP (Association De Commerçants, Artisans, Riverains de la Plaine)

cliquer ici pour signer la petition

 

Le Chantier tel qu’il a commencé et une catastrophe !

Tous les commerçants artisans et riverains de la place Jean-Jaurès souhaitent une rénovation de al place et de la voirie, mais pas ce projet

j’usqu’a maintenant, les choses ne ce sont pas du tout passées comme cela avait été annoncé  dans les plaquettes d’informations ou dans les articles de presse : pas de paysages des travaux, absence de médiateurs et surtout absence d’interlocuteurs responsable, que ce soit de la Soleam, de la mairie ou même des paysagistes.

 

Le chiffre d’affaire de la zone a drastiquement chuté. Certains constatent une perte de 40 à 50%. Beaucoup de commerçant craignent de ne pas tenir plus de huit mois. augure et à mesure que les jours passent, les Marseillais constatent que le quartier devient impraticable.

Avant toutes choses, nous demandons:

1/ L’arrêt officiel du chantier tel qu’il se fait actuellement, parce qu’il est trop dangereux et l’ouverture immédiate et urgente d’une zone de stationnement d’au mois 200 places ainsi que la mise en place de solution alternatives au stationnement.

2/ La mises en veille de ce projet qui ne correspond pas aux attentes des commerçant, artisans, et riverains du quartier exprimées lors des concertation de novembre 2015 ( « atelier de réflexion » du 26/11/2015 organisé par la Soleam).

3/ Durant cette veille, nous demandons la mise en place de réelles concertations avec les commerçants, artisans, riverains… du quartier pour trouver des solutions pour un partage de l’espace en fonction de besoins différents suivant la journée, le soir et la nuit et de négocier un nouveau projet. (d’autre projet existe déjà la Soleam avait lancé 4 demande de projets nous n’en avons vue aucun seul est ressorti celui choisi par on ne sait qui… mais trois autres existent, ainsi que le projet de Nadine Maltese réalisé dans le cadre des ateliers de réflexion de la SOLEAM que je vous invite a consulter sur « la plaine – Google Docs ».

4/ Au redémarrage d’un nouveau projet après consensus nous demandons une organisation des travaux par phases permettant le stationnement d’au moins 200 places et la prise en compte des alternatives au stationnements, pendant et après le chantier.

5/ Que la voie giratoire autour de la place soit conservée en la partageant entre vélos et automobiles.

6/ Les respect des habitants et usagers du quartier.

7/ Que plus aucun Arbre ne soit abattu, ni transplanté, mais qu’il en soit planté d’autres.

8/ Que le marché de la plaine et ses forains soit respectés et considérés à la mesure de la très importante attractivité qu’il a su apporter au quartier depuis bien longtemps.

9/ Que soit respectée la prescription de fouilles archéologiques préventives.

ADCARP